Une langue, un monde

En me souvenant de Mafalda dans le dernier post, il m’est venu à l’esprit aussi l’accent des argentins et leur sens de l’d’humour. Je pense que quand on parle une langue on ouvre aussi une fenêtre sur un monde. L’humour argentin ou uruguayen est à mourir de rire, je me tords avec leurs blagues et beaucoup de leurs expressions sont très abouties.

Je me souviens du jour où j’ai commencé à entendre mes amis québécois, qui sont un peu les Argentins des Français (corrigez-moi si je me trompe). Ils ont aussi des expressions hilarantes, et leur accent est si particulier avec de nombreuses influences de l’anglais américain.

Au début, c’est difficile à comprendre, surtout si nous sommes habitués au français de France, voir de la Belgique, mais quand vous commencez à le saisir, il s’ouvre alors un nouveau monde d’expressions inconnues, d’usages verbaux, de termes…, de même que pour l’espagnol castillan comparé avec l’espagnol d’Amérique latine,… un vrai trésor de la langue française le Canadien !

J’imagine que la même chose doit se produire aussi avec d’autres langues. Entre l’anglais de l’Angleterre et des États-Unis il ya beaucoup de différences linguistiques, (et sinon, souvenez-vous du film culte « Love Actually »), je ne saurai dire ce qu’il en est pour les autres langues. Les ukrainiens ont-ils des expressions russes différentes de celles utilisées en Russie ? Et les allemands du Lienchestien ? Je pense que oui, bien sûr. J’aimerais tant les découvrir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.